Le gouvernement nippon envisage de nationaliser la compagnie Tepco, qui exploite la centrale nucléaire de Fukushima. L’intention est excellente, il faut passer à l’acte et nous devrions en France revenir d’urgence au monopole public de la production de gaz et d’électricité : le contrôle de l’Etat est indispensable pour éviter que des entreprises fassent des économies au détriment de la sécurité.

Le gouvernement irlandais a pour sa part achevé le 31 mars la nationalisation du secteur bancaire national, qui est totalement naufragé. Initiative non moins justifiée mais qui aurait dû être prise avant le désastre financier. En France, l’Etat ferait bien d’anticiper une nouvelle crise, inéluctable, en prenant le contrôle complet des établissements financiers – ce qui permettrait de nettoyer les bilans, de punir les coupables de malversations, d’arrêter la spéculation, de financer les investissements industriels et de traiter correctement les déposants.

Qu’en pensent les socialistes ?

***

Article publié dans le numéro 989 de « Royaliste » – 2011