Mais qui donc fait monter à ce point Marine Le Pen dans les sondages ? Les socialistes accusent l’Elysée alors que la candidate nationaliste sème l’effroi en haut-lieu.

En fait, tout le monde est responsable de cette ascension, à commencer par les marchands de sondages et leurs clients journalistes qui font monter la mayonnaise en expliquant que les sondages ne sont pas prédictifs mais qu’il faut tout de même les considérer comme un événement. Somme toute, on met en valeur la notoriété de Marine Le Pen ce qui la rend plus notoire encore.

Les socialistes ne sont pas non plus innocents – eux qui veulent traiter par l’infirmerie sociale les victimes de la politique d’austérité. Rien qu’à entendre le patron du FMI, on a envie de se livrer à de vilaines transgressions politiques.

Mais le meilleur agent électoral de Marine Le Pen n’est autre qu’Alain Minc. Le conseiller de Nicolas Sarkozy, l’homme qui dit tout haut ce que les oligarques pensent tous bas, a déclaré le 4 mars sur France 2 que « Français ça ne veut rien dire ». La nation française ne serait qu’un tout petit village et il n’y aurait d’autre identité que l’européenne…

A l’heure des comptes, nous n’oublierons pas l’arrogante bêtise d’Alain Minc.

***

Article publié dans le numéro 987 de « Royaliste » – 2011