Bonne nouvelle ! Il n’y a pas que des SDF qui meurent de froid… Il n’y a pas que des travailleurs sans papiers en grève de la faim dans des centres de rétention où les conditions de vie sont indignes… Il n’y a pas que des malheureux dans le vaste monde…

Il y a aussi des gens heureux. Et même très heureux. Un bel exemple de ce bonheur de vivre et de travailler dans la joie de voir ses efforts reconnus et récompensés nous est donné par l’excellent Lloyd Blankfein.

Cet Américain est le Président-directeur général de Goldman Sachs – établissement financier réputé – et le champion, à Wall Street, de la prime de fin d’année. Combien ? Près de 68 millions de dollars.

Le bienheureux Lloyd aurait-il travaillé plus pour gagner plus ? Non point ! Sa banque a parié sur la dépréciation des obligations sur créances hypothécaires risquées tout en continuant à placer l’argent de ses clients sur ce type de produit financier. Des milliards de profit !

Que les rapaces de tous pays soient dévorés par le Dieu-Marché ! Tel est notre vœu pour la nouvelle année.

***

Article publié dans le numéro 917 de « Royaliste » – 2007