La Nouvelle Action royaliste et la rédaction de “Royaliste” sont en deuil. Emportée par le cancer après une longue lutte, Coralie n’est plus parmi nous.

C’est trop peu de dire que nous perdons une amie. Coralie va manquer à notre patrie, qu’elle a servie tout au long de sa vie comme officier de l’armée de terre puis comme intellectuelle combattante. Elle représentait l’un des plus beaux espoirs de la jeune génération qui s’est formée dans le combat pour la souveraineté, hors du nationalisme ethnicisant et contre l’idéologie dominante.

En cette période où le succès résulte plus que jamais de la somme des concessions, compromis et discrètes trahisons que l’on offre aux puissants, Coralie s’est fait connaître, reconnaître et aimer pour ses seules qualités et surtout par sa manière d’être. Son impressionnante puissance de travail et son exigence dans l’écriture la conduisaient à des épuisements qui nous inquiétaient mais elle compensait l’excès de travail par la pratique assidue des sports de combat. En elle, il y avait force et fragilité, courage et crainte de ne pas être à la hauteur de sa tâche.

Nous sommes fiers d’avoir accueilli Coralie pour sa première conférence autour de son premier livre et sa timidité nous surprit, tant elle contrastait avec l’extrême rigueur de son raisonnement et les dures pointes de son ironie. Il y eut ensuite beaucoup de rencontres, de réunions amicales, d’actions communes. Plusieurs rédacteurs de “Royaliste” n’oublieront jamais Coralie, brandissant un drapeau tricolore sur les Champs-Elysées lors de la deuxième manifestation des Gilets jaunes. Nous n’oublierons pas non plus la pétition qu’elle avait lancée avec David Cayla contre la privatisation d’Aéroports de Paris et la campagne de signature qu’elle mena comme nous dans les rues de Paris et au cœur des manifestations contre la réforme des retraites.

Puis Coralie eut à mener son dernier combat, sans que nous puissions cette fois la soutenir autrement que par des messages d’amitié. Elle est désormais entrée dans la mémoire de notre communauté fraternelle, qui transcende les clivages partisans comme le montre la diversité des hommages qui ont été rendus à notre amie selon le cœur et l’esprit.

Le Comité directeur de la Nouvelle Action royaliste 

 

Relire Coralie Delaume

Europe, les États désunis, Michalon, 2014 ; La fin de l’Union européenne, avec David Cayla, Michalon 2017; Le couple franco-allemand n’existe pas, Michalon, 2018 ; 10 +1 questions sur l’Union européenne, avec David Cayla, Michalon 2019.

Article publié dans le numéro 1201 de « Royaliste » – Décembre 2020.