Au-delà de ses aspects juridiques, l’affaire Tapie a valeur de symbole : cette « escroquerie en bande organisée », c’est bien ce qui qualifie l’oligarchie. Escroqueries financières pendant les années Chirac et Sarkozy, qui se prolongent encore modestement dans la hollandie. Escroqueries politiques et morales d’une gauche qui masque ses redditions par des discours, des poses et des manœuvres…

Dans cette ambiance de faillite frauduleuse, Claude Guéant est devenu hautement significatif. Ce personnage falot, amateur de tableaux et de liasses de billets, fut un des agents du prétendu nettoyage au karcher. Impitoyable pour les petits voyous ce fier défenseur de la dignité humaine et de la civilisation est maintenant soupçonné de graves délits, commis en compagnie de bandits et de criminels en France et à l’étranger. Pour les petits voyous, Claude Guéant, s’il est condamné, sera un exemple à suivre, quant à la manière de piquer du blé et de monter des entourloupes.

Toutes les formes de délinquance doivent être réprimées, c’est incontestable. Mais il faut frapper de haut en bas.

***

Article publié dans « Royaliste » – 2013